Comment adopté une mode durable et ecoresponsable ?

Publié par MICHELLE LEGRAND le

Comment adopté une mode durable et eco-responsable ?

La crise écologique nous pend au nez, nous avons toutes les informations pour en prendre conscience, mais cela reste au dessous de la pile des priorités politiques. Ce qu’il faut comprendre, c’est que tout changement commence par soi. On ne peut pas attendre que les autres changent à notre place, si nous mêmes nous sommes pas prêts à changer nos habitudes.


D’où cet article, pour vous donner 5 clés pour vous permettre d’être vous aussi, acteur du changement que vous voulez voir et adopter un mode de vie durable !

Vous souhaitez apporter du neuf à votre garde-robe mais pas n’importe comment ? Vous voulez renouveler tout ou partie de votre dressing de modeuse tout en préservant votre pouvoir d’achat ? Voici 5 clés pour une mode durable et responsable !

Idée n°1 pour inspiration : le rangement par le classement

 

Je sais ce que vous pensez … Ranger son armoire est une évidence avant d’acheter de nouvelles tenues. Sauf Concernant l’organisation et le rangement, nous sommes tous différents. Une méthode qui marche pour l’un, ne fonctionne pas pour l’autre. Et, j’ai à cœur de vous présenter des solutions qui peuvent améliorer votre quotidien tous autant que vous êtes. 

Alors côté organisation, vous pouvez tout d’abord, classer vos tenues par couleur et par genre. Comme le noir par exemple et au sein du noir : les pulls, les teeshirts, les pantalons, puis les robes etc… Cela vous permettra ainsi d’évaluer vos couleurs dominantes. Mais surtout vous constaterez peut-être que votre garde-robe est surdimensionnée dans une couleur plutôt qu’une autre.

Ensuite et pendant cette étape, prenez le temps d’essayer si vous avez un doute. Votre objectif, notre objectif vise avant tout à classer ce que l’on porte et à mettre de côté ce que l’on aime moins. Vivre une mode durable et responsable, c’est aussi rationaliser nos choix sans contrainte !

Idée n°2 à adopter : les friperies tendances

Pour ce faire, faites un tri entre vos vêtements qui peuvent être revendus ou donnés. Et là, ni une ni deux, vous avez l’embarras du choix en matière de don de vêtements. Emmaüs, boutiques solidaires, ressourceries, associations diverses ou encore, si vous résidez en Grande-Bretagne par exemple, les boutiques associatives qui vendent des vêtements d’occasion pour soutenir une cause : médicale, animale…

S’agissant de vos choix de tenues à la revente, là aussi, les solutions sont multiples : places de marché de friperie en ligne surtout si vous avez des pièces luxueuses ou de beaux indispensables ou … de jeunes enfants qui grandissent vite !

Le TOP 6 des plateformes de vêtements d’occasion en ligne

  • www.videdressing.com (luxe)
  • www.vestiairecollective.com (luxe)
  • www.vinted.fr (toutes gammes, tous les prix)
  • www.percentif.fr (toutes gammes, tous les prix)
  • www.onceagain.fr (toutes gammes, petits prix)
  • www.patatam.com (toutes gammes, petits prix)

Idée n°3 : l’alternative dépôt-vente

Si vous manquez de temps, vous pouvez toujours opter pour le dépôt-vente. Sachez néanmoins que cette solution est moins avantageuse. Un dépôt-vente applique, en moyenne, une commission de 40 à 50% (TVA incluse qu’il supporte). Une friperie en ligne quant à elle, fonctionne en général autour d’une commission de 25%. A savoir également : le dépôt-vente est avant tout orienté mode femme contrairement aux friperies en ligne qui propose une offre de vêtements d’occasion pour vous messieurs.

Quel que soit le mode de vente d’occasion que vous adopterez, vous ferez du bien à la planète ! Et attendez, il y a encore deux astuces pour vivre une mode encore plus durable et responsable 🙂 Question de look, petite conclusion pour les inconditionnelles de mode responsable que vous êtes !

Idée n°4 : l’accessoire de mode vintage

Après avoir classé, ordonné et rangé, vous pouvez aussi relooker ou customiser. En effet, vous avez une robe droite à la Courrèges ou une combinaison type saharienne des Eighties façon Yves Saint Laurent mais vous souhaitez leur donner un air de revival … renouvelé ? Là encore, le champs des possibles est assez large.

Cassez les codes de votre combinaison. Arborez un de vos foulards de soie en guise de ceinture … Encore plus radical ? Pourquoi ne pas raccourcir de 20 cm le bas de votre salopette pour la portez en combi short ?
Et là, bam, deux solutions au choix.
> Méthode puriste : vous coupez et faites un ourlet en bonne et due forme.
> Solution rapide et encore plus stylée : vous faites un grand revers extérieur voire deux revers mais très larges en hauteur. C’est original et donnera une ligne nouvelle à votre tenue.

Quant à votre robe, pensez aux boutons de couture ! Surtout que de plus en plus de jeunes marques se lancent dans les accessoires vintage. Alors rien de mieux pour une mode durable que de redonner vie à de beaux boutons bijoux des 70s, 90s voire des 60s non ? Dans les trois options : foulard, revers et/ou boutons de couture, vous participez à une mode solidaire et bienveillante au sens de non polluante.

Surtout que pour de beaux boutons vintage, vous pouvez aussi choisir parmi des matières naturelles comme le bois, la corne ou une belle résine de galalithe issue du lait. La galalithe était très répandue pour la conception de bijoux, de boutons et de boucles de ceinture des années 50 à 90.

Idée n°5 : soyez mode éthique, mode lente et durable

Autant dire que le choix est de plus en plus vaste pour acheter une mode durable.
Le concept de slow fashion (mode lente) est d’acheter peu et responsable par opposition aux marques qui pratiquent la ‘fast fashion’ avec plus de 6 collections par an et de nombreux, très nombreux réassorts.

Là aussi, devenir une consommatrice responsable est chose aisée. Allez voir du côté des jeunes stylistes expertes en mode durable. Les Récupérables, une marque qui pratique une mode autour de l’up-cycling en transformant des rideaux en robe ultra tendance. Gaëlle Constantini qui façonne ses modèles à partir de tissus de récupération. L’ATTELIER (avec deux T) by BUTTONS PARADISE, créé en 2015, à Saint Germain des Prés, où la créatrice transforme des boucles de ceinture en bracelets manchettes design ou colliers longs racés comme le Eden Duo, façonnés à 100% avec des composants vintage. Effet bluffant garanti !


Partager ce message